Architecture, usages et ergonomie

Dossier de concours pour un projet architectural

Action-ergo participe à des concours d’appel d’offres publics en s’intégrant aux équipes constituées par les architectes. Vous pouvez proposer une participation à votre équipe à l’adresse suivante :

Eléments importants à joindre à votre demande :

L’annonce de l’appel d’offres afin de reprendre l’identification du pouvoir adjudicateur et l’objet de la consultation. Les informations nécessaires pour renseigner la DC1 : le nom commercial et la dénomination sociale du mandataire, les adresses de son établissement et de son siège social (si elle est différente de celle de l’établissement), son adresse électronique, ses numéros de téléphone et de télécopie et son numéro SIRET. S’il y a une exclusivité requise, pensez à la signaler dans une police de caractère plus grande et en gras afin de réduire les risques d’erreur. Songer aussi à vérifier si cette exclusivité s’applique aussi aux ergonomes ; il arrive que cela ne soit pas le cas. Compte tenu du faible nombre d’ergonomes en France ; les demandes d’exclusivité posent un véritable problème.

Intégration de l’ergonomie dans les projets architecturaux

En phase concours

Les cabinets-conseils en ergonomie font du conseil et n’ont pas les mêmes cycles de vente que les cabinets d’architecte ou les bureaux d’étude. Il n’est pas envisageable de passer un temps d’analyse et de conception sans rémunération. Il ne sera donc pas possible de prendre part à des réunions de travail ou d’étudier le programme et votre projet en dehors d’une prise en compte de la partie ergonomie dans le budget d’indemnisation de la phase concours.

Prestations de l’ergonome et l’intégration dans le projet

L’apport de l’ergonome n’est pas uniquement dimensionnel. Son travail est de garantir les qualités d’usage de l’ouvrage par rapport aux futurs utilisateurs.
La première étape consiste donc à s’assurer que le programme du maitre d’ouvrage ne comporte pas d’oublis par rapport à son besoin. Ce travail doit être réalisé au plus tôt.
Un second aspect consiste à rendre l’interface utilisateurs/concepteur plus fluide en rendant intelligible pour le concepteur un certain nombre d’attentes et en explicitant les contraintes de conception aux utilisateurs. Cela peut aussi consister à prioriser des attentes contradictoires. C’est de l’accompagnement de projet.
Enfin, une phase de recherche de solutions opérationnelles. Ces éléments peuvent prendre la forme de schémas de principes à l’échelle intégrant différentes contraintes utilisateurs au regard des contraintes projet. Ces schémas de principe peuvent être très détaillés sur une zone.

La méthodologie en ergonomie

L’apport principal de l’ergonome est de traduire des modes de fonctionnement en principe de conception. Il est donc nécessaire d’envisager une part importante de l’analyse sur le terrain au contact des futurs utilisateurs de l’ouvrage. Selon l’attente du Maitre d’Ouvrage, il est possible d’envisager des accompagnements de projet plus ou moins importants. Des démarches participatives peuvent être mises en place.