L'ergonomie des bureaux et des postes tertiaires

Ergonomie du bureau et posture ergonomique

Normes ergonomiques pour les bureaux

Le choix du matériel (fauteuil, chaise, clavier, écran, etc.) et l'aménagement des bureaux doivent tenir compte d'un ensemble de règles et de normes en ergonomie.

Des règles d'aménagement sont accessibles sur l'excellent site de l'INRS où vous trouverez gratuitement de nombreux documents sur le sujet notamment la fiche pratique ED 23.
Le site de l'AFNOR permet d'accèder aux normes françaises et internationnales.

L'essentiel sur la bonne position de travail au bureau

Lombalgie ? Douleur aux épaules ?

Ce qui élimine l’essentiel des contraintes posturales ce n’est pas uniquement le siège du bureau, mais la bonne adéquation entre la hauteur d’assise et la hauteur du plan de travail. Certes, tous les sièges sont aujourd’hui réglables en hauteur, mais rarement le plan de travail.

Présentation du réglage du siège de bureau et du besoin de réglage en hauteur du plan de travail

Quel est le bon réglage en hauteur ?

Commencer par régler le siège de façon à ce que le fémur et le tibia forment un angle droit. La surface du bureau doit se situer approximativement au niveau des coudes lorsque les bras sont le long du corps.

La hauteur standard des bureaux est adaptée à des personnes de 175 cm de haut. Une amplitude de réglage de 14 cm est à prévoir pour adapter un bureau à des personnes de 160 cm à 190 cm.

Les risques pour la santé d’un bureau non réglable

Une fois bien assis, un bureau trop bas occasionne des lombalgies ; un bureau trop haut sollicite les épaules.

Présentation des contraintes d'un bureau non réglable si l'on est assis correctement

Pour compenser une absence de réglage du meuble de bureau il est possible de mal régler son siège, mais cela présente aussi des risques :.

Assis trop bas le ventre est comprimé et la surface d’appui des cuisses est réduite ;
assis trop haut, les pieds ne sont plus ancrés dans le sol ce qui ne permet plus aux jambes de maintenir correctement le dos (une bonne assise nécessite de pouvoir poser les talons bien à plat

Présentation des contraintes avec un siège mal réglé

La bonne posture de travail n’existe pas

Les repose-pieds présentent l’inconvénient de figer la posture de travail. Cela pose un problème, car la mauvaise posture est une posture figée ; notre corps est fait pour bouger (quelqu’un de plâtré, donc figé, perd en amplitude articulaire).

La bonne position est la position choisie et non une position subie par un problème de réglage du matériel.

Présentation des postures naturellement adoptées

Le matériel doit permettre de pouvoir adopter naturellement des postures différentes au cours de la journée.

Achetez des bureaux réglables pour vos salariés

L’investissement mobilier prioritaire pour améliorer les situations de travail de vos équipes est l’acquisition de bureaux réglables en hauteur.
Pour vous équiper, recherchez sur le net « bureau réglable en hauteur » et faites votre choix.

Cela représente une partie importante des améliorations physiques possibles. Les autres matériels vendus n’ont généralement pas un impact significatif ; il arrive même que le clavier ergonomique, la souris ergonomique, le siège ergonomique, etc. soient en fait peu pratiques et inadaptés.
Le terme est devenu un argument commercial sans lien avec les usages réels.

Voir aussi un exemple de bureau réglable en hauteur conçu sur mesure.

Voir aussi un exemple de comptoir d'accueil réglable en hauteur conçu sur mesure.

Exemple de réflexion sur un modèle de bureau réglable en hauteur

Présentation d'un bureau réglable en hauteur

Présentation d'un bureau réglable en hauteur Détail du réglage en hauteur